Tester l’école à la maison

Tester l’école à la maison

Je travaille à la maison depuis que je suis indépendant (déjà 3 ans) et en tant qu’introverti, je dois admettre que j’aime beaucoup ça. J’y vois beaucoup d’avantages, et presque aucun inconvénient.

Mais maintenant que nous devons tous rester à la maison à cause de COVID-19, il devient très difficile de travailler à domicile pour une raison toute simple : je ne suis plus seul.

Aucun problème avec ma femme qui travaille maintenant aussi à la maison, mais avec un garçon de 7 ans qui doit faire l’école en même temps, j’ai décidé qu’il était plus raisonnable de ne pas commencer de nouveau contrat (à moins que ce soit l’absence d’opportunités intéressantes liées à la période qui m’y ait contraint) et je suis maintenant son professeur intérimaire en contact avec son école (pédagogie Montessorienne qui peut être résumée par cette citation : « Aide-moi à le faire seul »).


S’improviser enseignant

Je sais lire et écrire et je sais compter, mais je n’ai pas d’expérience de l’enseignement, surtout de l’enseignement à son propre enfant qui a la particularité d’avoir un trouble de l’attention et qui n’a pas un goût prononcé de l’effort. Il a l’avantage d’être dans une petite école (24 enfants) avec des petits groupes de 4/5, mais maintenant à la maison avec ses 2 parents et un chat, c’est un tout autre environnement.


Qu’est-ce que j’ai essayé ?

  • Avoir des horaires fixes d’activités pour chaque jour
  • Donner des objectifs plus ou moins clairs
  • Récompenser le travail effectué par des points à consommer pour les jeux
  • Changer d’interlocuteur
  • Changer d’environnement de travail
  • Apprendre tout en faisant tout autre chose

Qu’ai-je appris et qu’est-ce qui me rappelle mon métier ?

Horaires

Avoir un calendrier clair est une bonne chose pour une équipe. Pour quelqu’un qui ne va pas à l’école publique, cela ne va hélas pas fonctionner très longtemps.

Si nous disons que nous allons faire des maths de 9h à  10h, puis lire de 10h à 11h, puis écrire de 11h à 12h, il est presque impossible de suivre cet horaire tous les jours. Comme dans tout projet agile, on apprend à chaque étape et il faut s’adapter. Nous nous moquons vraiment du moment où les choses sont faites, le principal étant qu’elles soient faites ! Nous sommes censés partager le même espace 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, je peux donc conclure qu’un calendrier fixe est une mauvaise idée.

Tester un très petit périmètre à un moment précis de la journée, et toujours le même jour de la semaine, peut être pertinent notamment en mode Test exploratoire, mais cela veut dire qu’il faut faire évoluer ce périmètre à chaque fois en fonction de plein de paramètres (risque, historique des changements, etc). Par contre s’interdire de le faire à un autre moment est sans doute une mauvaise idée, tant de choses ne pouvant pas être prévues longtemps à l’avance si ce n’est dans les discours des programmes politiques! 


Objectifs

Dernièrement, nous avons rédigé une liste de ce que nous prévoyons de faire. Même si je fais cela depuis plusieurs semaines, je ne peux toujours pas estimer exactement ce qui peut être fait en raison de nombreux imprévus: l’un des exercices consiste à écrire (et l’écriture est la partie douloureuse), une vidéoconférence avec de (vrais) enseignants et d’autres enfants, la volonté de lire une histoire non planifiée mais qui prend du temps. Cela pose-t-il un problème ? Bien sûr que non, le seul objectif qui devrait être écrit est le suivant: nous voulons apprendre de nouvelles choses.

Lorsque vous testez, si votre objectif est de tester la fonction X et que vous manquez d’informations (et que vous ne les trouvez pas), il est probablement préférable de vous concentrer sur la fonction Y, n’est-ce pas ? Et je suis sûr que vous avez vécu la situation où vous ne pouvez pas terminer ce que vous aviez prévu parce que vous aviez un courriel très long et fastidieux à envoyer, une réunion inattendue à laquelle vous deviez assister et une longue conversation avec un collègue collant que vous n’avez pas pu éviter. Cela signifie-t-il que vous n’avez pas atteint vos objectifs et que vous être le seul à blâmer ?


Récompenses

Dernièrement, j’ai aussi commencé à donner des récompenses. Vous gagnez des points pour chaque exercice que vous faites, puis le fait de faire des activités en dehors de l’école vous coûte des points, ce qui signifie que si vous travaillez bien, vous serez autorisé à regarder la télévision, à faire une partie d’échecs avec le prof ou à sortir faire le tour de l’immeuble en rollers.

Ça a l’air vraiment une mauvaise idée dit comme ça, je le sais. Le fait est que mon fils a besoin de défis pour se motiver et jusqu’à présent, cela semble vraiment avoir des résultats positifs d’autant plus que c’est une bonne façon de le recentrer.

Cela me rappelle le Crowd Testing, où l’on est récompensé financièrement pour chaque bug remonté (et accepté). Voir mon article à ce sujet. L’inconvénient est que vous pouvez être tenté d’arrêter de travailler lorsque vous pensez en avoir fait assez (en terme de gain potentiel). Et quelle est la meilleure stratégie si votre objectif est de gagner de l’argent: trouver beaucoup de fautes de frappe pour 2€ chacune, ou trouver un problème critique pour 10€ ? Dans ce cas, vous êtes presque sûr de ne pas vous concentrer sur le risque et les parties les plus critiques! Lors de ce genre de tests, j’ai été très bon pour trouver des fautes de frappe en français car il y en a souvent pléthore! Mais croyez-moi, ça devient vite ennuyeux car on passe 90% du temps à faire du secrétariat de saisie de bug report!


Les récompenses que je décide ne sont pas fixes et changent chaque jour en fonction du contexte. Par exemple, si je veux qu’il fasse des maths et que lui insiste pour faire un gâteau (de base, étant gourmand, je suis bien entendu plutôt pour), alors je vais lui dire qu’il pourra être fait seulement si les maths ont été faits. Le plus dur est de respecter cette règle, car même sans maths il faut bien se rendre à l’évidence: les gâteaux maison, c’est bon! Et en cette période de confinement, nous sommes tous devenus les meilleurs pâtissiers du monde, n’est-ce pas?


Environnement

Suivre des cas types est une (autre) activité ennuyeuse, tout comme le fait de faire n’importe quel travail plusieurs fois dans des conditions similaires. Et à cause cela, l’activité devient de plus en plus inutile parce que les actions que vous faites deviennent automatiques ou pire, vous ne les faites plus vraiment parce que vous savez que c’est inutile (voir compensation des risques biais cognitif).

Tout comme pour l’enseignement à un enfant, il est très important de varier l’environnement (moi ou ma femme en tant que professeur ou alors tout simplement un nouveau lieu) et les types d’exercices. Travailler sur des additions sur un exercice sur papier n’est pas la même chose qu’apprendre les mathématiques de base en cuisinant un gâteau. Lorsque vous travaillez à la maison, vous remarquez probablement que la modification de votre environnement de travail a un impact important sur votre productivité et votre concentration. Je change souvent ma façon de travailler: assis ou debout, avec une chaise normale ou celle où l’on s’assoit sur les genoux, dans une pièce, sur le canapé ou sur la table du salon et parfois dans un espace de co-working. Changer régulièrement d’environnement est un bon moyen de remettre son cerveau en forme, donc on se doit de le faire aussi avec les enfants. Et c’est un avantage à la maison par rapport à une salle de classe classique.


Sérendipité

Les tests exploratoires et la sérendipité sont primordiaux dans une bonne stratégie de test; ils sont également très efficaces avec les enfants qui ne peuvent pas tolérer des activités imposées et rigides. Nous pouvons enseigner n’importe où, n’importe quand. Lire des livres, c’est bien, mais lire autre chose (panneaux, noms de paquets, noms de rues, des cartes ou juste les marques des voitures sur le parking) suffit à ce niveau pour faciliter l’apprentissage de la lecture.

Même en marchant à l’extérieur (ici en France, pendant le COVID, on ne peut marcher qu’une heure et à moins de 1 km), on peut lire beaucoup de choses, mais aussi compter, additionner et soustraire tout ce qu’on trouve (les arbres, les fleurs, le nombre de fois où le bus passe, des points en inventant un jeu quelconque, etc..). J’admets que c’est moins organisé qu’une séance d’ET, mais ça marche et nous avons tous aussi besoin de pauses régénératrices !

Pour faire un lien avec les activités de test, nous apprenons tous plein de choses imprévues alors que nous avions planifié une activité précise, et nous pouvons tomber sur des problèmes très intéressants sur des parties que nous n’avions pas prévu d’explorer simplement parce que nous avons dû passer par là. Bref, ne serait-ce pas la définition de la sérendipité finalement ?


Conclusion

J’espère que vous appréciez tous de travailler chez vous si vous y êtes encore. Ceux qui ont des enfants ont probablement remarqué qu’ils ne nous y aidaient pas vraiment. Tout le monde doit trouver la façon dont cela fonctionne le mieux car il n’y a pas de règle empirique ! Être un enseignant improvisé est aussi très difficile, je donne tout mon respect aux enseignants qui le font à plein temps avec 30 fois plus d’enfants. Mais ils ont l’avantage d’avoir appris la pédagogie, la patience, la psychologie de l’enfant et comment passer d’un savoir à un autre. En plus, ils sont payés pour cela, mais c’est certain que c’est un métier vocation qui n’est pas donné à tout le monde: je ne ferais pas ça toute ma vie même si j’apprécie énormément de le faire en ce moment! En plus ça aide de le faire pour sa progéniture plutôt que celle d’autres.

Si vous êtes enseignant et avez lu cela, j’espère ne pas vous avoir trop fait sauter au plafond et que vous saurez être indulgents en commentaires.

Une version plus courte avait d’abord été écrite pour ce projet de livre collaboratif: Software people work from home

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.